réserver
Pousada Capitù,
réserver
réservez votre séjour

A deux pas

Nos bonnes adresses & news insolites

Praia do Forte, ancien village de pêcheurs

Praia do Forte, ancien village de pêcheurs

Ancien village traditionnel de pêcheurs sur la côte atlantique brésilienne, Praia do Forte est aujourd’hui devenue une station balnéaire touristique et une des destinations privilégiées des voyageurs locaux et internationaux. Cette petite bourgade, surnommée la « Polynésie » brésilienne, a su néanmoins s’adapter au tourisme sans renier sa tradition ni perdre son charme.

Replongez petit à petit dans la civilisation à la découverte d’une facette animée du littoral nord du Brésil. L’équipe de la Pousada Capitù se fait un plaisir de partager ses bonnes adresses. Un délicieux beiju à la main, déambulez dans la rue principale piétonne à la découverte de boutiques colorées et de bars atypiques animés par la voix d’un chanteur local bossa nova et de sa guitare. Observez la faune marine dans les piscines naturelles de la plage, visitez les ruines du château médiéval Gabriel D’Avila datant de 1556 et la charmante église blanche et bleue en front de mer. N’oubliez pas de vous déhanchez sur le dance floor au son d’une samba ou d’un forró le vendredi et samedi soir.

Ce village a vu également naitre au fil des années plusieurs projets de protection du patrimoine.

Le fameux Projet Tamar (TArtugas MARinhas), modèle d’écotourisme et de conservation de la biodiversité à but non lucratif, préserve les plages du littoral brésilien où plusieurs espèces menacées de tortues marines viennent y pondre leurs œufs chaque année.

L’histoire de cette précieuse initiative reconnue mondialement est avant tout l’histoire de ses fondateurs, Guy et Neca Marcovaldi. Ils découvrent dans les années 70 le massacre quotidien des tortues par les pêcheurs locaux, avides de leur carapace pour en faire des objets d’artisanat et des bijoux. L’Etat brésilien, seul pays au monde à ne pas préserver la faune marine à l’époque, soutient très rapidement ce nouveau projet de protection. Le couple se heurte plutôt aux mentalités et pratiques ancrées de la population locale, en mal de revenus pour soutenir leurs familles. Mais, leur rencontre avec le fameux Klaus Peters, entrepreneur de Sao Paulo, va leur permettre de créer conjointement le Projet Tamar. La population locale bénéficiant de revenus alternatifs grâce à leur implication dans des activités liées à l’écotourisme, change rapidement leurs habitudes, et le Projet Tamar gagne en notoriété au niveau local, puis international. Les touristes visitent le centre, consomment au restaurant, achètent des souvenirs sous la marque Projet Tamar et profitent même depuis quelques années de concerts réguliers en collaboration avec des artistes connus proposés en extérieur. Désignés comme « héros de la planète » par le magazine Time, le couple Marcovaldi a consacré son existence à la sauvegarde des tortues de mer de la côte brésilienne.

Aujourd’hui, ce véritable parc clinique marin explique les diverses missions et actions de la fondation pour l’amélioration des conditions de reproduction, la ponte et la survie des tortues marines, telles que la régulation de la lumière artificielle près des lieux de ponte, le parcours quotidien des plages du littoral, la lutte contre la pêche et la pollution. Par un parcours schématique adapté aux petits et grands, le Projet Tamar permet également de mieux comprendre le cycle de vie des tortues et leur fascinante faculté de navigation. Des bassins accueillent des tortues, des raies et des requins blessés en attente d’être soignés et remis à l’eau.  

Fun facts :

  • 550 nids de tortues, à savoir 660 000 œufs par an sont protégés par le projet Tamar de la ponte à l’éclosion
  • Ce sont + de 20 bases crées sur la côte brésilienne longue de 8 000 km
  • 1,5 millions de visiteurs par an dans l’ensemble des centres
  • Après avoir parcouru les océans du monde, la tortue devenue adulte revient toujours sur la plage de sa naissance pour pondre sa première portée.

 

 

L’Institut Baleia Jubarte crée en 1988, centre d’information interactif sur les baleines à bosse ouvre sa deuxième base à Praia do Forte en 2001. L’Institut permet d’en savoir plus sur le cycle de vie incroyable de ces monstres marins qui parcourent les océans du monde. Entre les mois de juillet et novembre, après un long voyage, les baleines se reproduisent dans les eaux chaudes des tropiques. Une excursion en haute mer de 3 heures est alors possible afin de partir à leur rencontre. 99% de chance de les admirer, émotion et émerveillement assurés !

Fun facts :

  • Une baleine à bosse adulte peut mesurer jusqu’à 16 mètres de longueur et peser 40 tonnes, l’équivalent de 8 éléphants
  • Espérance de vie de 60 ans en moyenne

 

Nous partagerons avec vous via notre blog, les événements spéciaux organisés à Praia do Forte tout au long de l’année.

 

Comment s’y rendre ?

Situé à 15 minutes en voiture d’Imbassai ou à 30 minutes en bus. Pour faciliter votre séjour, nous organisons des taxi transfert depuis et vers la Pousada Capitù.

Pour en apprendre un peu plus sur le Projet Tamar, lire « 80 hommes pour changer le monde, entreprendre pour la planète », de Sylvain Darnil et Mathieu Le Roux.

retour aux articles

contactez-nous

+55 (71) 3199-0545 contact@capitu-bahia.com
Merci de valider le captcha
Message envoyé